06 22 67 30 33

« Architecture et Géobiologie pour un habitat sain »
« Être bien chez soi et en soi »

De quoi parle-t-on ?

Étymologiquement, ce mot vient de racines grecques : Géo (la terre), Bios (le vivant) et Logos (étude, connaissance).

Bien que le terme de « géobiologie » soit assez récent (début 20e siècle), la connaissance du lieu et de ses influences est un savoir ancestral souvent oublié par l’homme moderne…

-7000 avant JC

On pense évidemment aux menhirs, dolmens et enceintes sacrées dont les emplacements étaient savamment étudiés pour créer des antennes captant les influences telluriques et cosmiques.

-4000 avant JC

Le Feng Shui, héritier du Vastu et issu de la tradition Taoiste en Chine cherche aussi l’harmonie des rapports entre l’homme et son environnement.

-2000 avant JC

Le Vastu Shastra est un art issu de la tradition indienne, appelé aussi
science sacrée de l’habitat. Son principe fondamental est d’accorder l’habitat avec les lois de la Nature en travaillant sur l’emplacement, l’orientation, les proportions, les matériaux, l’utilisation et l’affectation des espaces.

-430 avant JC

Hippocrate lui-même, père de la médecine moderne, écrivait (- 430 avant JC) :
« Celui qui veut se perfectionner dans l’art de guérir considérera comment l’endroit est disposé et s’informera du sous-sol, concurremment avec la constitution des êtres vivants (…) Mais aussi tout un tas d’autres phénomènes impalpables émanant du sous-sol de la Terre et de l’espace, susceptibles d’altérer la « qualité vibratoire » d’un lieu. »

-400 à aujourd'hui

Des Celtes jusqu’aux bâtisseurs de cathédrales, tous avaient la
connaissance des réseaux telluriques et leurs influences vibratoires.

Aujourd’hui en 2024, la Confédération Nationale de Géobiologie, dont je suis membre, donne la définition suivante :

« La géobiologie hygiène de l’environnement (GHE) est la discipline qui traite des relations
de l’environnement, des constructions et du mode de vie avec le vivant. »

Nous savons pertinemment que notre environnement naturel et artificiel (nouvelles technologies) n’est pas neutre.
Il peut agir sur notre bien-être à des niveaux plus ou moins impactant. Sachant que nous passons plus de 80% de notre temps à l’intérieur, entre notre maison et notre lieu de travail, il est alors intéressant de poser un diagnostic pour prévenir ou solutionner d’éventuels troubles.

Dans sa pratique actuelle, le géobiologue est une sorte de « médecin de l’habitat », dont les pratiques nécessitent, à la fois, des qualités techniques et sensorielles.

Les recherches en géobiologie

Mes investigations portent sur :

  • Les Champs électromagnétiques à l’intérieur de votre maison mais également dans votre environnement proche : réseaux électriques aériens et souterrains, appareils électriques de votre foyer, antennes et technologies sans fils…
  • Les pollutions environnementales naturelles et artificielles : radon, humidité, matériaux pollueurs, sites pollués ou pollueurs à proximité ou dans les couloirs de vents dominants, …
  • Les veines d’eau et nappes souterraines sur votre terrain
  • Les discontinuités géopathogènes du sous-sol : failles, filons métalifères, cavités, …
  • Les phénomènes singuliers : cheminées et vortex cosmotelluriques
  • Les mémoires et empreintes sur le lieu
  • L’Influence de l’architecture et des formes Images stylisées

Pour quelles problématiques ?

La géobiologie peut vous apporter des réponses et des remédiations. Mieux connaitre et comprendre son lieu (et donc mieux relationner avec lui) est un enrichissement indéniable !

  • Vous subissez du mal être sans en comprendre la cause ? Mauvais sommeil, fatigabilité excessive, troubles de concentration, nervosité, irritabilité, céphalées… Vous avez l’impression que votre maison vous vide d’énergie ?
  • Vous avez des difficultés à vendre un bien ? à vous détacher d’un lieu ou à aménager ailleurs ?
  • Vous êtes en réflexion avant un achat de terrain ou de maison ?
  • Vous observez du mal être chez vos animaux ? maladies récurrentes inexpliquées, problème alimentaire, difficulté à aller à la traite, à l’abreuvement, nervosité, zones de l’exploitation délaissées par les bêtes, comportements inhabituels…
  • Vous avez des ressentis particuliers ? Impressions de présences, froids inexpliqués…

Pour quels lieux ?

Cette pratique s’applique à tous les lieux, sans limites, puisqu’elle est au service du monde Vivant, humain, animal et végétal :

  • terrains avant un projet de construction
  • maisons existantes
  • exploitations agricoles, fermes d’élevage
  • espaces de travail qu’ils soient manuels ou informatiques
  • cabinets médicaux
  • espaces de soin ou de thérapie
  • espaces d’accueil, de réception, d’activité culturelle
  • jardins d’ornement jusqu’aux terrains de maraîchage
  • etc

Déroulé de mes prestations

C’est un travail d’enquête qui rassemble observations, détections et mesures scientifiques.
L’objectif est de déterminer les caractéristiques de votre lieu et de dresser un bilan sur tous les facteurs ayant une influence sur votre bien-être.

Après un entretien détaillé par téléphone, la première partie des recherches se fait à distance sur plans et cartographies.

Puis il faut prévoir entre une demi-journée et une journée d’investigations sur site (durée plus longue pour les exploitations agricoles ou les grands domaines).

En fin d’intervention, nous faisons le point ensemble sur les résultats et toutes les recommandations pour améliorer votre environnement et je vous propose des dispositifs de résolutions ou d’harmonisation si nécessaire.

Quels sont les dispositifs d’harmonisation ?

Les dispositifs sont variés, ils dépendent des problématiques rencontrées, des caractéristiques du lieu et de la sensibilité des habitants.
Et chaque géobiologue a également ses spécialités !

Pour ma part, j’aime tout particulièrement travailler avec les pierres levées ou « points d’acupuncture » de la Terre et avec la géométrie dite « sacrée ». Utilisés depuis toujours par des générations de bâtisseurs et d’artistes, ils ont fort pouvoir d’harmonisation et de mise en cohésion. Mais ils peuvent aussi dynamiser, canaliser, ou révéler un lieu !

Voici quelques cas concrets :

Pierres levées

La géoponcture est une solution très intéressante pour les terrains perturbés. Après avoir minutieusement chercher (baguettes ou pendule) la pierre adéquate, son orientation, sa polarité et son point d’implantation, elle est enterrée sur 1/3 de sa hauteur.
Dans les cas ci-dessus, elles ont été associées à des petites pierres semi précieuses protectrices et harmonisantes afin que toutes travaillent en synergie et de manière amplifiée.

Le tracé régulateur

Les bâtiments de cette exploitation agricole ont été réinscrits dans un tracé régulateur (rectangle dit « dynamique » basé sur la racine 3). L’idée est de créer une nouvelle forme contenant toutes les formes de bases afin d’amener harmonie et cohésion sur un site anarchique. Les quatre points ont été matérialisés par des buses en béton informé.

Le quadrilatère solsticial

Il met en valeur les caractéristiques et la vibration naturelle du lieu. En effet, il est déterminé en fonction de sa position par rapport au balayage solaire dans l’année puisqu’il utilise les levers et disparitions du soleil aux solstices d’été et d’hiver ; Il amène l’harmonie « forme/soleil ».

Tour taofel

Le point d’implantation de la tour est déterminé en biosensible. Elle est montée en collaboration avec le client et permet de lisser tous les champs informationnels néfastes.